Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Thann : la statue de procession de saint Thiébaud

Thann

Sous-préfecture industrielle de la vallée de la Thur, Thann se signale de loin par la flèche de sa collégiale saint Thiébaud, la "Sainte Chapelle d'Alsace".

Le nom de la cité est lié à celui de son fondateur légendaire, saint Thiébaud, évêque de Gubbio. Sentant sa mort proche en 1160, le prélat couche dans son testament son serviteur lorrain: il lui lègue la liberté... et sa bague épiscopale avant d'expirer. Aussitôt son Lorrain de serviteur retire la bague, mais un peu pressé, arrache le doigt du défunt. Qu'à cela ne tienne! Il décide de retourner au pays y ramener bague et doigt, cache le tout dans son bourdon de pèlerin et s'en va vers sa terre natale.

Dans l’une de ses dernières étapes il s'arrête dans la vallée de la Thur et décide de passer la nuit à la belle étoile. Il plante son bourdon au pied d'un sapin et s'endort. Plus haut en son château, le seigneur de l'Engelsbourg fait un dernier tour des remparts... Stupeur! Au-dessus d'un sapin, il voit briller trois flammes... Le lendemain, notre Lorrain ne peut repartir: impossible d'arracher son bâton à la terre. Alerté, le seigneur comprend: c'est un miracle. Publiquement, il fait voeu d'élever une chapelle à Thiébaud dont le Lorrain lui a narré la sainte vie. Second miracle: le voeu fait, le bourdon se détacha aisément du sol.

Chaque année au 30 juin, en souvenir, trois sapins sont religieusement brûlés place Saint Thiébaud.

Histoire :

Thann au Moyen Age

A l'origine, Thann est un simple hameau dépendant de Vieux-Thann et du comté de Ferrette. Le site prospère en devenant lieu de pèlerinage vers 1160 suite au miracle de Thiébaud Comme le village se situe sur une voie de passage entre Lombardie et Flandres, Frédéric II de Ferrette y établit un péage qu'il protège par un château, l'Engelsbourg. Contestée un moment par l'évêque de Strasbourg, la position reste aux Ferrette et le comte Thiébaud développe la cité: elle devient ville fortifiée en 1304. A partir de 1287 une collégiale Saint Thiébaud est édifiée, et les Franciscains installent dans les faubourgs un couvent dans lequel est inhumé en 1324 le dernier des comtes de Ferrette, Ulric III.

Par héritage, Thann passe aux Habsbourg; une première extension et réalisée en 1360, une seconde en 1387, prouvant la richesse de la cité, basée sur le péage, le commerce, le vignoble et surtout le pèlerinage. L'administration de la cité est confiée à un conseil de bourgeois. Les Suisses, en guerre avec les Habsbourg, détruisent le faubourg en 1468. L'année suivante, Thann est gagée au Téméraire. Le bailli Pierre de Hagenbach lève aussitôt une taxe sur le vin. C'est la révolte et la répression immédiate: quatre des bourgeois meneurs sont exécutés en 1472. La ville est délivrée du Téméraire en 1474 et son expansion se poursuit, marquée par la pose de la flèche de la collégiale en 1478.

De la Reforme à nos jours

La Réforme freine l'essor du pèlerinage. Les Rustauds arrivent en 1525 et pillent le couvent des Franciscains après quelques jours de siège. La ville continue cependant de prospérer, mais l'inquiétude point, marquée par de très nombreux procès en sorcellerie qui condamnent au bûcher pas moins de 125 femmes...

La guerre de Trente Ans fait souffrir la cité qui change plus de 7 fois de mains jusqu'en 1658, date à laquelle Mazarin en devient le possesseur. On raconte même que ce fut Saint Thiébaud qui chassa les Suédois en 1633, en frappant leurs chevaux d'une maladie contagieuse... Les descendants de Mazarin tiennent la ville jusqu'à la Révolution.

Elle revit fin XVIIIè grâce au textile, puis au XIXè grâce à l'industrialisation et la proximité de Mulhouse. De nombreuses industries s'y installent, particulièrement le textile qui connaît un essor extraordinaire dans toute la vallée de la Thur, mais aussi l'industrie chimique. Le 1 septembre 1839 est inaugurée la première ligne de chemin de fer du Grand-Est de la France reliant Mulhouse à Thann, preuve de la vitalité de la cité. Vitalité que ne démentira pas l'occupation allemande après 1870, même si elle est freinée, les Prussiens étant fort irrités de l'attachement viscéral des Thannois à la France...

En 1914, aux premiers jours du conflit, la ville est prise et gardée par les Français qui en font la capitale de l'Alsace libre... ce qui lui vaut un bombardement quasi régulier et la réduit en champ de ruines. Elle subit encore les bombardements allemands entre décembre 1944 et février 1945, le front étant stabilisé à ses abords.

Depuis la crise textile, la ville s'est reconvertie dans la mécanique et la chimie et possède quelques entreprises importantes (SIVT, Precismeca, Oertli...) Thann est l'extrémité sud de la Route des Vins et s'enorgueillit du "Grand Cru" du Rangen qui produit sur les 19ha de la colline la plus escarpée du vignoble d'excellents Riesling, Gewürtztraminer et Tokay pinot gris.

Info pratique :

Altitude 343 m. - 8 000 habitants

MAIRIE
09, place Joffre
68800 THANN
Tél. 03 89 38 53 00

OFFICE DE TOURISME DU PAYS DE THANN
7 rue de la 1ère Armée
68800 THANN
Tél. 03.89.37.96.20
Fax: 03.89.37.04.58
Email : office-de-tourisme.thann@wanadoo.fr
Ouvert toute l'année du lundi au samedi; en juillet et août de 9h à 19h, dimanche et jours fériés de 9h à 12h30.

PORTE DE LA ROUTE DES VIN D'ALSACE
Près de la tour des Sorcières.

MANIFESTATIONS
30 juin : fête de la crémation des trois sapins.
3ème dimanche avant Pâques : Exposition l'Oeuf en habit de fête
Tous les mardis et vendredis du mois d'août : Journées Musicales : concerts
Le vendredi précédent le 15 août : Course de garçons de café
2ème mercredi de septembre : Braderie annuelle
Marché de Noël et Marché de l'An Neuf
Marché hebdomadaire le samedi matin

LIENS:
http://ipt.netliberte.org/
http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/thann.htm
http://www.alsace-route-des-vins.com/NewVersion/index.cfm/fuseaction/Villages.ShowVillage/ID/57/Language/Fr.cfm
http://perso.wanadoo.fr/eisenberg/orgues/thannthi.htm
http://www.genealogiethann.org/genealogie thann/musee.htm
http://www.mondialmouche2002.com/thann.html
http://cyclos68.free.fr/c08thann.htm

A voir :

Saint Thiébaud
La ville
Le château
Le musée

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens