Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
16 janvier 1633 : 48 paysans du Sundgau sont pendus par les Suédois à Hésingue après la révolte du pays contre l'occupant. Musée de Huningue.

Huningue

Bien que d'histoire très ancienne, la ville de Huningue doit sa fortune et sa renommée au Roi Louis XIV et à Sébastien Le Prestre, maréchal de Vauban.

En 828, l'abbaye de Saint Gall possède au coude du Rhin, près de Bâle, une "Villa Huninga" qui se développe au point de devenir deux villages de part et d'autre du Rhin. "Grand Huningue", coté alsacien, est alors aux Habsbourg qui l'engagent en 1521 à la ville de Bâle. Celle-ci y introduit immédiatement la Réforme. Les Habsbourg rachètent l'engagement en 1623 et y introduisent naturellement le catholicisme. Peu de temps après les Impériaux puis les "Suédois" du Prince de Saxe-Weimar s'installent dans la cité avec tous les malheurs qu'une telle occupation suppose. De Saxe Weimar mort en 1639, Louis XIII vend le village à un Lyonnais qui en a propriété jusqu'en 1648.

Le village devient alors Français. Pour contrer toute invasion venant d'Allemagne et pour en faire une éventuelle base d'attaque, Louis XIV décide de transformer le village en une puissante forteresse. Les travaux commencent en 1679 et sont achevés en 1691, sur plan de Vauban, exécutés par Tarade. C'est un énorme pentagone avec demi-lunes, cerné de fossés et de chemins couverts avec une tête de pont fortifiée sur une île du Rhin. En temps de guerre, la forteresse accueille plus de 4 000 hommes. Durant les travaux, les habitants du village sont relogés dans de nouvelles cités, celles de Saint Louis et de Village Neuf.

Un premier siège en 1796 voit les Autrichiens s'emparer de la tête de pont pour échouer devant le fort défendu par le général Corse Abbatucci qui y laisse sa vie. En décembre 1813 alors que l'empereur est en pleine retraite, la formidable armée des coalisés assiège la place. Malgré un incessant bombardement, elle résiste 116 jours au bout desquels elle passe sous contrôle royal, ce qui lui évite la réddition. Lors des Cent jours, Napoléon en confie la défense au général Barbanègre. Le 26 juin 1815, 30 000 Autrichiens assiègent la forteresse défendue par 135 hommes. Barbanègre ne se rend que le 21 août après un terrible bombardement et une défense acharnée, ce qui vaut les honneurs militaires des Autrichiens aux quelques 50 survivants. Les Autrichiens démantèlent la forteresse.

Avec Saint Louis, la ville connaît un fort développement économique au XIXè. Elle est endommagée en 1944. Aujourd'hui elle forme un pôle industriel et commercial important de la Regio autour de la ville de Bâle. De l'ancienne forteresse Vauban restent quelques vestiges: l'église de Garnison St Louis (1679), la Place d'Armes avec le monument Abbatucci, le bâtiment de l'intendance qui renferme le Musée de la ville, et les restes d'un bastion.

Info pratique :

MAIRIE
Boîte Postale 350
68333 HUNINGUE Cedex Téléphone :
Tél. 03 89 69 17 80
Fax : 03 89 69 20 05

OFFICE DE TOURISME
06, rue des Boulangers BP 268
68332 HUNINGUE CEDEX
Tél. 03 89 67 36 74
Fax : 03 89 69 77 22

PARC DES EAUX VIVES
Tél. 03 89 69 08 47
Fax : 03 89 89 70 20
Une rivière d'eau-vive 350 mètres de classe II-III, en eau toute l'année, débit réglable de 6 à 12 m3/s, obstacles amovibles, canal de remontée au départ. Bassin de slalom équipé en permanence de 60 portes facilement réglables ; réseaux et connectique fixes (chronométrage, sonorisation, vidéo...). Bassin en eau calme aménagé pour l'initiation.
Un mur d'escalade : 162 m2 équipés de prises amovibles aux difficultés variées (surplomb, cheminée, écailles) offrant 15 voies cotées de 5 à 8 C.
Plan incliné d'initiation.

EN BATEAU SUR LE RHIN
Tronçon Huningue / Birsfelden / Huningue (cl I à II) - Parcours de 11,5 km
Période favorable : avril à octobre. Notre avis : belle vue du vieux-Bâle. A éviter par gros débits : aller à contre-courant !
Tronçon Huningue / Kembs (cl I à II- passage III) - Parcours de 15 km. Notre avis : belle balade. Barre d'Istein à reconnaître (III). Attention en cas de crue du Rhin, navigation dangereuse.
Renseignements au club de canoë-kayak de Huningue (CADPA)
Tél. 03 89 69 05 25

LIENS:
http://www.ville-huningue.fr/
http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/huningue.htm
http://site.ifrance.com/ckcrr/s_huningue.htm

A voir :

Le musée

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens