Script
Lib-expression, le portail | Actualité automobile | Actualité moto | Gagner au loto, keno, euromillions, oxo
Les sites alsaciens
Accueil | Nous contacter
A voir : les villes et villages alsaciens, les sites naturels, antiques et historiques, les châteaux...
Référence : histoire | géographie | tradition | maison alsacienne | gastronomie | vignoble
Venir en Alsace
voyages et séjours
Sélestat : intérieur de sainte Foy.

Sainte Foy

Sainte Foy est le symbole de Sélestat, chef d'oeuvre de l'art roman d'Alsace. L'édifice est construit sur l'emplacement de la première chapelle de Hildegarde, érigée en 1087 et dont il ne reste que l'abside du choeur, la crypte, sur plan du saint Sépulcre et trois chapiteaux corinthiens.

L'édifice roman actuel est érigé sous Barberousse entre 1152 et 1190, d'abord en grès, puis en granite. Les Jésuites transforment l'édifice par des ajouts baroques (1614ss) et c'est l'architecte Winckler qui le restaure pour lui donner son aspect original (1875-1893), tout en le trahissant par l'ajout de deux flèches aux tours et pignon. Le chevet est admirable, avec ses arcatures sculptées, la frise de la corniche, les chapiteaux de retombée... la tour de croisée, haute de 42m, est totalement en pierre et décorée de motifs que l'on retrouve sur les tours de la façade. Celle-ci, très simple est décorée de lions encadrant le portail, symboles des Hohenstaufen.

L'intérieur est à trois nefs couvertes d'ogives retombant sur des supports alternés. Les demi chapiteaux sont dus à Winckler. Dans la crypte, Winckler a découvert le corps d'une jeune fille recouvert de chaux, ce qui a permis de faire une image positive de son visage. Il s'agit vraisemblablement d'Adélaïde de Büren, fille d'Hildegarde, sans doute victime d'une épidémie. Il est possible que cette mort ait été interprétée par Hildegarde comme une punition divine suite à l'assassinat de Hugues d'Eguisheim... Ce remords serait donc à l'origine du développement de Sélestat...

Autour de sainte Foy, la place du Marché Vert et celle du Marché aux Poissons rappellent l'importance du maraîchage et de la pêche pour la cité. L'école attenante à sainte Foy a été érigée par les Jésuites à l'emplacement de l'ancien prieuré. A l'angle du marché aux Poissons, la grande Boucherie date de 1478 et abritait les étals et le siège de la corporation (actuel bâtiment des services publics).

Info pratique :

Les prochaines manifestations

Retour à l'annuaire des sites alsaciens